Guerrilla Girls : Not ready to make Nice.

Il y avait bien longtemps que je n'avais plus été enthousiasmé par une exposition d'art contemporain. J'écumais les expositions avec sans cesse un goût d'inachevé ou d'incompréhension tant l'art contemporain me paraît parfois fade et vide de sens. J'ai constamment l'impression que les artistes tentent de pallier les carences de leurs œuvres par des mots et de trop longs discours. Lorsque les œuvres manquent de consistances et qu'elles ne parlent pas d'elles-mêmes, j'en arrive à me demander si du coup celles-ci fonctionnent vraiment. Mais je dois le dire, le Frac Lorraine 49 Nord 6 Est a définitivement balayé ce sentiment.