Clitorissime !

Les beaux jours sont là, les oiseaux chantent et la température monte : que fallait-il de plus pour revenir parler féminisme et anatomie sur Grammartical ? Eh bien…rien ! Âmes prudes et sensibles, surtout ne pas s’abstenir, le mercredi ce n’est plus raviolis mais…clitoris !

C’est bien lui, le seul, l’unique, le mystérieux, le convoité, l’incompris (et pas l’incompréhensible), celui qui se dévoile à nous dans tous ses états depuis si peu de temps, qui reprend ses droits alors qu’il est encore l’objet de 1000 idées fausses et formes de censure, de contrôle politique, religieux et de mutilations.

En guise d’entrée en matière, permettez une petite vidéo pour reprendre les bases, parce qu’en bon.ne.s élèves, on aime savoir de quoi on parle :

(et si vraiment t’es du genre studieu.x.se, tu peux faire un tour par là)

Mais pourquoi ceci ici vous entends-je questionner? Déjà, parce que ça me fait bien plaisir de parler clito sur Grammartical avec vous, cher public, mais aussi parce qu’on est vraiment pas loin de l’article d’intérêt général les gars ! Et si ça vous fait doucement rigoler, du style « eh oh faut pas nous la faire à chaque fois avec vos combats féministes à la con de feminazi enragées qui ne savent pas quoi faire d’autre de leur vie« . Voici des P.R.E.U.V.E.S :

Grâce à un rapport publié en 2016 par le Haut Conseil à l’Égalité on a des chiffres, et pas que des sympas : un quart des jeunes filles de 15 ans ignorent l’existence du clitoris, et moins d’une sur quatre connaît sa fonction érogène. Ce qui fait quand même – légèrement – flipper. Perso, j’ai découvert à quoi ressemblait VRAIMENT un clitoris à l’âge de 26 ans…Ça se passe de commentaires, surtout vu la quantité d’injonctions et de représentations sur le corps féminin qu’on nous sert à toutes les sauces et dont on se passerait bien. À force de lire des « connais-toi toi-même » et des « les 10 meilleures positions pour que ton mec ne te largue pas cet été » de la presse féminine, on pourrait au moins saupoudrer le tout avec un peu d’anatomie chouette là-dedans ! (Comment ça « c’est trop demander« ?).

En même temps, y’a pas foule quand il s’agit de représenter correctement notre anatomie dans les manuels scolaires ou de donner des cours de sexualité autre que d’enfiler une capote sur un concombre…(#malaise)

31772402-29843301

Mate un peu ces beautés de @GangDuClito !

Cet article, c’est l’occasion de mettre le clito sous les projos et de parler de sexualité féminine, histoire de désacraliser un peu les choses et de lever le tabou sur tout ça. Et ce, avec des femmes qui abordent le sujet avec humour, à travers différents médias culturels,  qui agissent, bref : qui ont du clito quoi. Et si les âmes sensibles sont toujours là (j’en doute) pas de quoi ruer dans les brancards, après tout, on passe nos vies à dessiner des bites, on peut bien se lâcher un peu niveau clito (goddamnit!).

 

On commence avec un livre, what else, fruit d’un compte Instagram qui ne mâche pas ses mots : @jemenbatsleclito. Sa créatrice, Camille, y partage quotidiennement des phrases fortes, sortes de mantra, d’ode auX femmeS, au clito et à la sexualité féminine, avec pour slogan : Tu préfères t’en battre le clito que les couilles ? Welcome ♥️

Elle dit tout haut ce qu’on pense tout bas et ce qu’on devrait pouvoir dire en chœur pour se lâcher un peu le slip avec toutes ces foutues conventions qui donnent du fil à retordre à notre sexualité !

Morceaux choisis :

609c481e16d52f0cbb2c07cbf930d3b9
@jemenbatsleclito

Bodyshaming, règles, sodomie, sexisme ordinaire, masturbation, préliminaires, orgasmes, drague, et j’en passe, le menu est très très complet 😉 Le bouquin, à vous procurer de toute évidence chez le libraire le plus proche de chez vous (#vaderetroamazonas!), regroupe donc une sélection des punchlines les plus salées et illustrées, mais aussi une playlist, une liste de films inspirants, des fiches pratiques, des œuvres engagées qui ont inspiré l’artiste ainsi qu’une préface signée par l’extra Noémie De Lattre.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je profite de cette thématique chère à mon cœur pour vous faire découvrir la web-série documentaire ClitRévolution, menée par les activistes Sarah Constantin et Elvire Duvelle-Charles, ayant pour mots d’ordre : « À la rencontre des femmes qui ont du clito ». Une série de courtes vidéos (au nombre de 8, à l’heure actuelle d’aujourd’hui maintenant) qui mettent en valeur des initiatives de partout dans le monde, dans le but de libérer la parole et la représentation de la sexualité féminine.

Je vous mets le premier épisode ici, et je compte sur vous, bande de petits filous, pour vous mater l’intégralité de la web-série, bien sûr !

Allez, comme je vous aime bien, on finit en musique, au cas où il resterait quelques clito sceptiques 😉

 

Amour, clito et paillettes sur vous, cher.e.s lect.eur.rice.s  ❤

Allez, la bise.

Léa

Nombre de fois ou le mot « clito » a été utilisé dans cet article : 15 !! Record perso battu!

Une réflexion au sujet de « Clitorissime ! »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s