La révolution de l’amour a commencé

Le mois dernier, j’ai eu l’occasion de découvrir une superbe petite librairie, nichée dans les rues pentues de Montmartre, une librairie spécialisée jeunesse, mais qu’on m’avait aussi conseillée pour son super rayon féminisme qu’une des libraires peaufinait depuis un petit bout de temps. Passée la porte de la librairie LES TROIS SŒURS, il ne se passe pas longtemps avant que je ne fasse l’inventaire de ce qui me restait à lire dans ce petit rayon si prometteur…. Après une belle discussion avec la libraire (j’en profite au passage pour déclarer mon amour inconditionnel pour les bons libraires qui, plus d’une fois, changent nos vies, rien que ça!), elle me tend un livre en disant « Et celui-ci, vous l’avez lu ? Il est magnifique ».

Et là.

Bim.

Amours Solitaires.

Amours-solitaires

J’étais intriguée par la couverture qui me disais quelque chose jusqu’à ce que je réalise que je suis depuis quelques temps l’artiste en question sur Instagram, Petites Luxures, que je vous laisse aller découvrir pour les moins chastes d’entre vous… Et là, la libraire poursuit en m’expliquant que c’est une femme, Morgane Ortin, qui a créé un compte Instagram pour répertorier (et ne jamais perdre) les plus beau messages d’amour, ou de séduction, qu’elle a reçu ou envoyé. Elle a ensuite commencé à recevoir des centaines de messages d’inconnu.e.s à partager sur son compte, des mots qui les avaient marqué, touché, bouleversé. Et c’est en sélectionnant minutieusement parmi des centaines de messages qu’est né le livre. Une histoire d’amour faite uniquement à partir de…textos.

Et moi, je me suis dis que je n’étais pas contre un peu de romantisme 2.0 dans ce monde de brutes, et j’ai plongé.

Capture

Tête la première dans ce qui aurait pu être à l’eau de rose, qui aurait pu être l’essence de la niaiserie sentimentale, qui aurait pu être le nouveau Danielle Steel version 2019. Mais non. La Baffe avec un grand B. La poésie. La beauté. Le lâcher-prise. La spontanéité.

C’est là qu’a commencé la Révolution de l’Amour, le « Manifeste de l’Amour 2.0 » comme aime à l’appeler son autrice.

Non, les lettres d’amour ne sont pas perdues, non, notre génération n’est pas une illettrée qui exprime ses sentiments les plus forts par des emojis de baleines et de palmiers, non le sentiment n’est pas mort et nous ne faisons pas que nous consommer les uns les autres. On se consume oui. Passionnément, déraisonnablement, intensément. Dans des mots et des jeux d’esprits qui oscillent entre la subtilité la plus délicate et la brutalité la plus crue.

Amours solitaires cristallise le moment unique où l’amour se forme, où l’émoi se fait sentir à la simple sonnerie de son téléphone et où le choix des mots n’a jamais été aussi important pour y répondre ; où chaque nouvelle syllabe est un embrasement de tous les sens, mais aussi cet instant où l’amour, fragile, s’éteint et disparaît. C’est capturer un frisson pour le rendre éternel, peu importe  l’histoire et l’auteur, et le partager pour soulever d’autres cœurs.

Une littérature nouvelle ère qui ferait frémir les liaisons de Choderlos de Laclos. Une correspondance quasi organique où les identités sexuelles se confondent tant le verbe est universel et vient secouer les tréfonds de votre être. Amoureu.x.ses de littérature, inconditionnel.le.s de l’Amour, ou tout simplement septiques du Sentiment dans notre belle société qui nous voit passer plus de temps à prendre des selfies Tinder plutôt que d’écrire à l’autre : lisez-le et reprenez espoir.

Ce livre se fait l’écho de multiples voix et libère la parole, réveille la sensibilité et la sensualité qu’on a souvent trop peur de formuler. L’impact de simples mots qui traduisent tant notre capacité à vivre intensément l’émotion, à être généreux, à baisser la garde, à osciller en permanence entre force et faiblesse, et tout simplement à communiquer à l’autre l’intensité d’une beauté intime pourtant si indescriptible.

Capture

 

Un livre qui se dévore, et qui inspire.

Léa

Amours solitaires. Morgane Ortin. Albin Michel Jeunesse. 296 p. ISBN : 2226439218. Prix : 14 euros.
Visuels et extraits : Compte Instagram d’Amours Solitaires et site http://www.amours-solitaires.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s