Février : Le panier de culture de Lucie spécial sortie ciné

Qu’est-ce qu’on va voir au ciné dans les deux prochains mois ? Ben suffit de demander !

Petite sélection non exhaustive et complètement subjective des films à venir et à découvrir dans vos salles obscures préférées.

1. Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu ? Nan j’déconne.

Dragons 3 : Les mondes cachés
How To Train Your Dragon: The Hidden World, USA

De Dean DeBlois
Avec les voix françaises de Donald Reignoux, Florine Orphelin, Féodor Atkine…
Sortie le 6 février

« Harold est maintenant le chef de Berk au côté d’Astrid et Krokmou, en tant que dragon, est devenu le leader de son espèce. Ils réalisent enfin leurs rêves de vivre en paix entre vikings et dragons. Mais lorsque l’apparition soudaine d’une Furie Eclair coïncide avec la plus grande menace que le village n’ait jamais connue, Harold et Krokmou sont forcés de quitter leur village pour un voyage dans un monde caché dont ils n’auraient jamais soupçonné l’existence. »

Je suis très dessin animé. Et il faut bien avouer que les deux premiers films de la saga Dragons étaient super chouette et humain. Un mélange réussi entre divertissement, fun, émotion et bonnes intentions. J’espère que le troisième volet sera à la hauteur !

 

La Favorite
The Favourite, USA/UK

De Yórgos Lánthimos
Avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone…
Sortie le 6 février

« Début du XVIIIème siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah la prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée. »

Probablement la sortie cinématographique qui m’emballe le plus de ce début d’année. Le réalisateur grec Yórgos Lánthimos, que l’on connaît pour ses films plutôt conceptuels, à la limite de l’absurde et à l’esthétique travaillée et minimaliste (The Lobster, Mise à mort du cerf sacré) prend le contrepied sur son œuvre et nous offre un film d’époque porté par des femmes. Avec l’excellente Olivia Colman (Broadchurch, Peep Show, The Lobster…) dans le rôle principal de la reine Anne d’Angleterre, et les talentueuses Rachel Weisz (La Momie, The Fountain, Youth…) et Emma Stone (Lalaland, Magic in the Moonlight…) en soutien, le casting envoie du rêve et nous promet des prestations inoubliables.

 

Marie Stuart, reine d’Écosse
Mary Queen of Scots, USA/UK

De Josie Rourke
Avec Saoirse Ronan, Margot Robbie, Jack Lowden…
Sortie le 27 février

« Le destin tumultueux de la charismatique Marie Stuart. Épouse du Roi de France à 16 ans, elle se retrouve veuve à 18 ans et refuse de se remarier conformément à la tradition. Au lieu de cela elle repart dans son Écosse natale réclamer le trône qui lui revient de droit. »

Allez, encore un film en costume ! C’est la fête de la crinoline 2019 ! Oui j’adore les films historiques, surtout quand ça sent le bon mélodrame gros budget et grosses robes comme celui-ci. Avec les actrices du moment Saoirse Ronan et Margot Robbie qui font semblant d’avoir un accent écossais ahah.

 

Ma vie avec John F. Donovan
The Death and  Life of John F. Donovan, CAN

De Xavier Dolan
Avec Kit Harington, Jacob Tremblay, Kathy Bates…
Sortie le 13 mars

« Dix ans après la mort d’une vedette de la télévision américaine, un jeune acteur se remémore la correspondance jadis entretenue avec cet homme, de même que l’impact que ces lettres ont eu sur leurs vies respectives. »

Depuis le temps qu’on attendait ce film. Le premier long-métrage anglophone et au casting international (et quel casting !) du réalisateur prodige québécois Xavier Dolan. Aussi adulé que détesté, Dolan n’en reste pas moins un personnage fascinant tant par son jeune âge (29 ans et sept films à son actif) que par la qualité en dent de scie de son œuvre. Comment peut-on créer un chef d’œuvre comme Mommy (2014) alors qu’on avait sombré dans la grosse bouse et que tout semblait perdu avec Les amours imaginaires (2010) ? C’est le mystère Dolan, qui sera peut-être résolu avec ce film : génie ou coup de bol ?

 

Passez un bon mois de février et de mars dans vos cinémas !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s