Des livres sous le sapin Spécial mômes !

Eh oui, les festivités commencent dans moins de 48 heures pour certain.e.s, mais si vous êtes comme moi, soit une reine de l’organisation, il vous reste encore des cadeaux à magasiner ! Votre sauveur ? Votre libraire, what else ?

Pour que les p’tits loups ne soient pas en reste côté livres sous le sapin, je vous propose une sélection d’albums jeunesse qui ont marqué mes découvertes littéraires de l’année. Des petites pépites dont l’audace saura vous faire sourire et la poésie vous émouvoir. Le tout bien sûr avec un objectif en toute modestie : celui de faire changer le monde, rien que ça ! Et quoi de mieux que changer notre monde avec les adultes de demain ? Il est temps de donner aux apprenti.e.s citoyen.ne.s des morceaux de culture qui sortent des sentiers battus !

C’est dit, en 2019, la révolution sera aussi littéraire!

La princesse, le loup, le chevalier et le dragon

Ce tout petit album paru aux éditions Actes Sud Junior, écrit par Jean Leroy et illustré par Béatrice Rodriguez, est un joli pied de nez aux histoires de princesses traditionnelles. Ici, pas de demoiselle en détresse, pas de chevalier arrogant, pas de dragon dévoreur d’enfants, pas de « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Non ici, c’est l’histoire d’une princesse qui aime la castagne, d’un chevalier qui lui aussi en est assez friand…et de leur rencontre. Et que se passe t-il lorsque deux bagarreurs se rencontrent ? Eh bien laissez-moi vous dire qu’il ne veulent pas se marier ! Avec une belle dose d’humour et de tendresse, cet album, que l’on peut raconter aux tout-petits, permet de se payer une bonne tranche de rigolade tout en balayant d’un revers de page les stéréotypes des contes classiques. N’oubliez pas de bien observer les illustrations avec votre apprenti lecteur, car les détails humoristiques sont nombreux… et bien cachés!

Eh ben…Tu te bats drôlement bien pour une princesse ! – Et toi…pour une boîte de conserve, t’es pas mal !

Le Chaperon voit rouge – Petites histoires des droits de l’enfant

Proposé sous la forme de 9 courts contes dont le personnage principal est le Petit Chaperon Rouge, ce magnifique album est écrit par Joanna Olech, illustré par Edgar Bak, traduit du polonais et publié chez La Joie de Lire. Chaque conte présente une situation dans laquelle un des droits de l’enfant n’est pas respecté : le loup trop pressant avec le Petit Chaperon Rouge, le père qui force la Petit Fille aux allumettes à travailler, l’ainé des Sept Nains qui empêche ses petits frères d’aller à l’école… 9 histoires extrêmement bien menées, dans les règles de l’art du conte traditionnel mais avec beaucoup d’humour, un Petit Chaperon Rouge très déterminé, et une foule de figures fantastiques comme Cendrillon, Hansel et Gretel, mais aussi des références plus contemporaines comme Hermione d’Harry Potter. À raconter à la suite, car on retrouve les mêmes personnages, dans le désordre ou une de temps en temps, ces histoires permettent d’aider les enfants à dire non et à prendre connaissance de leurs droits, le tout avec la magie d’un récit pour enfants qui a du sens !

Le loup renifla d’un air penaud. Soudain, il cligna nerveusement de ses yeux injectés de sang, car il découvrit au-dessus de lui les taches de rousseur du Chaperon Rouge. La fillette dégaina de sa poche une grande feuille qu’elle déroula énergiquement. C’est alors qu’apparût sous le nez de l’animal cette inscription rédigée avec soin : « Personne n’a le droit de faire du mal à un enfant ni d’avoir envers lui un geste qui lui ferait peur ou le mettrait mal à l’aise. » Signé : Le Défenseur des Droits de l’Enfant.

-Derrière les barreaux, tu auras tout le temps de compter les boutons de ton pyjama ! déclara le Chaperon Rouge.

-Ah ! J’oubliais… ajouta Mère-Grand. Devine qui sont les gardiens de prison ? Les trois petits cochons!

Princesse Kevin

Ah les journées costumées à l’école ! Excellents cas d’étude pour les spécialistes du genre, dans la vraie vie mais aussi dans les livres ! Mais que fait-on si Kevin, ne veut ni se déguiser en pirate, ni en Superman, ni en cowboy, ni en chevalier ? Car oui, Kevin est une princesse. Les autres peuvent bien rigoler, il s’en contrefiche, et il se déguisera en princesse un point c’est tout. Mais finalement, la robe longue à volants, les escarpins, ce n’est pas très pratique tout ça ! Kevin en a ras-le-bol de se prendre les pied dans la robe et le maquillage lui pique les yeux, c’est le pompon! Ça ne doit pas être facile tous les jours d’être une princesse ! Devinez en quoi il voudra se déguiser l’année prochaine ? Je vous laisse le découvrir ! Un album drôle, pétillant, joyeux et qui fait du bien ! Par le talentueux duo : Michael Escoffier et Roland Garrigue, chez p’tit Glénat !

Sa sœur lui a prêté une robe, des chaussures à talons, quelques bijoux. Il a emprunté le maquillage de sa maman, et, maintenant, Kevin est une princesse. Il ne voit vraiment pas ce qu’il y a de mal à se déguiser ainsi. Quand on se déguise, c’est pour ne pas être reconnu. Sinon, ça ne sert à rien de se déguiser.

Travailler moins pour lire plus

Quand on fait un tour parmi les titres de la maison d’édition Rue du Monde, impossible de ne pas tomber sur ce qui deviendra un coup de cœur de littérature jeunesse ! Pour faire un petit clin d’œil à l’actualité, cela me tenait à cœur de vous proposer un album jeunesse dans lequel on réfléchit à une société meilleure, le tout avec philosophie et poésie. Le duo, mythique, composé d’Alain Serres et de PEF, frappe fort avec cet album irrévérencieux  qui questionne à la fois notre rapport au travail, la servitude de nos sociétés, la place et le rôle que la culture a à jouer, et la beauté d’une utopie qui se réalise, pour le bonheur de chacun. L’histoire se déroule sur l’île Turbin, connue pour fabriquer des livres, par dizaines, par centaines, et par millier ! On y travaille tant qu’il est impossible de trouver le temps d’en lire un seul ! Et surtout, pas question de ralentir la cadence, car l’odieux roi Dontontairalenom veille au grain ! Un jour pourtant, un rêve va traverser l’île : travailler moins pour lire plus. Un manifestation silencieuse prend alors vie, et rassemble tous les habitants de l’île autour de cette revendication culturelle, poétique et…politique.

Mais comment cette histoire va t-elle se terminer pour les habitants de l’île Turbin ? On se le demande bien, puisque le livre a deux fins ! […] Et si, en fait, ce n’était pas au roi mais au lecteur de décider ? Comme si c’était lui qui écrivait l’histoire…

N’oubliez pas de partager le plaisir de lire (autrement) en cette fin d’année, la créativité, l’intelligence et le talent des auteurs et illustrateurs jeunesse sont une mine d’or pour bousculer les idées reçues et construire la suite avec les plus petits !

Bonne révolution littéraire ! 😉

Léa

giphy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s