Du cinéma dans ton canapé

Il fait froid et vous n’avez pas réellement envie de sortir dehors pour aller jusqu’au cinéma ? Voici quelques idées de films à regarder bien au chaud dans votre canapé, avec quelques mouchoirs à côté (ça peut toujours aider). Alors préparez-vous à dégainer votre carte de médiathèque ou votre service à la demande.

L’apparition, un film de Xavier Giannoli avec Vincent Lindon

L'apparition, un film de Xavier Giannoli, avec Vincent Lindon et Galatea Bellugi, sorti le 14 février 2018.
L’apparition, un film de Xavier Giannoli, avec Vincent Lindon et Galatea Bellugi, sorti en février 2018.

 » Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements. »

Un film à l’ambiance sombre et intriguante, une affaire sous la commande du Vatican, un Vincent Lindon saisissant dans son rôle de reporter en quête de vérité, et une découverte avec la jeune actrice Galatea Bellugi dont le rôle vous prend aux tripes : un film troublant par les questions qu’il pose, je ne peux que vous le recommander.


Room, un drame multi-récompensé, adapté du roman de Emma Donoghue

Room, un film de Lenny Abrahamson, avec Brie Larson et Jacob Tremblay, sorti le 9 mars 2016.
Room, un film de Lenny Abrahamson, avec Brie Larson et Jacob Tremblay, sorti en mars 2016.

« Jack, 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma. Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé. »

Un film dur qui vous fait réfléchir sur la manière de voir le monde qui vous entoure, de l’émotion, de la révolte, des larmes, l’amour d’une mère pour son enfant, un film récompensé aux oscars qui ne vous décevra pas. Attention, mieux vaut être en bonne forme morale avant d’attaquer un tel film.


Colonia, un film saisissant sur la sombre « Colonia Dignidad » dans les années 1970.

Colonia, un film de Florian Gallenberger, avec Emma Watson et Daniel Brühl, sorti en 2016.
Colonia, un film de Florian Gallenberger, avec Emma Watson et Daniel Brühl, sorti en 2016.

« Chili, 1973. Le Général Pinochet s’empare du pouvoir par la force. Les opposants au coup d’Etat descendent dans la rue. Parmi les manifestants, un jeune couple, Daniel photographe et son ami Lena. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d’une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n’est jamais sorti. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad. »

Une Emma Watson forte et époustouflante, une histoire inspirée de faits réels qui vous donne envie de tout casser (on se retiendra tout de même, une télé c’est pas donné), le charme de Daniel Brühl, de l’histoire, de la haine, l’implication de l’état dans des affaires plus que douteuses et une histoire d’amour capable de vous faire gravir n’importe quoi; le tout au Chili du général Pinochet… Un film qu’il faut avoir vu au moins une fois !


Et pour terminer, un peu de science-fiction pour nous réveiller par une après-midi pluvieuse : Seven Sisters, un film à l’intrigue prenante.

Seven Sisters, un film de Tommy Wirkola, avec Noomi Rapace, Glenn Close et Willem Dafoe, sorti en août 2017.
Seven Sisters, un film de Tommy Wirkola, avec Noomi Rapace, Glenn Close et Willem Dafoe, sorti en août 2017.

« 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement… »

Un fantastique jeu d’acteur que l’on doit à Noomi Rapace, un scénario magnifiquement bien réfléchi, une fin saisissante, une vision futuriste du monde et de la gestion de la surpopulation, de l’action, et un suspens ménagé jusqu’à la fin…

Il ne me reste qu’à vous souhaiter un bon visionnage.

Margot FACHE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s