Back to the 90’s

Et si je vous proposais un petit voyage dans le temps à travers les prochaines playlists ? Une playlist, une décennie de musique. Simple, efficace, bonheur.

Et je vais commencer par une période qu’on néglige trop souvent : les années 1990 ! Parce que si pour certains c’était un trou noir dans beaucoup de domaines (musique, mode, film, technologie…) ce serait quand même dommage de s’arrêter à quelques survêtements de sport turquoise et une coupe mulet avec un bandeau. C’est même surprenant de voir le nombre de petites pépites musicales qu’on peut y trouver, mais je vous laisse découvrir ça vous-même.

Petite nouveauté aussi, je vous propose deux façons d’écouter les musiques. La façon plus détaillée avec une explication du groupe et le clip présenté en dessous, et la version condensée en une seule playlist Spotify qui s’enchaîne.

 

Moby – Honey

Et pour commencer cette remontée dans le temps, rien de tel que Moby  pour mettre tout le monde d’accord. Auteur, compositeur, producteur, musicien, photographe, activiste et j’en passe. Il fait partie des artistes musicaux très engagés aujourd’hui, autant dans les luttes politiques que pour la défense des droits des animaux ou les droits culturels.

 

Massive Attack – Teardrop

Groupe britannique qui a fortement contribué à l’émergence du mouvement musical Trip Hop dans les années 1990, Massive Attack a rapidement acquis une notoriété mondiale. Le chanteur s’est également opposé à la guerre en Irak en 2003 en achetant avec Damon Albarn (chanteur du groupe Gorillaz) une page du magazine NME pour dénoncer les choix politiques mondiaux.

 

Blur – Song 2

J’avoue que je perds mon objectivité quand il s’agit de Damon Albarn, mais avant de créer Gorillaz, il avait monté le groupe Blur, figure emblématique de la Britpop des années 1990. Ils ont remporté des dizaines de prix durant toute leur carrière, et après une pause de 12 ans, ils ressortent un album en 2015.

 

Portishead – Glory Box

Originaire de Bristol tout comme Massive Attack, Portishead a participé lui aussi à la reconnaissance du Trip Hop sur la scène musicale internationale. Leur premier album en 1994 a été acclamé par la critique, mais les fans du groupe n’ont pas d’autres choix que d’être patients : en 27 ans d’existence, seulement 3 albums du groupe sont parus.

 

Wu Tang Clan – C.R.E.A.M

Considéré par beaucoup de critiques et d’artistes comme le meilleur groupe de rap et Hip Hop de tous les temps, le Wu Tang Clan est actif depuis le début des années 90. La particularité du groupe est que chacun des 9 membres qui le composent a sa propre carrière musicale ou artistique en parallèle, mais ils continuent malgré tout à créer ensemble en tant que Wu Tang Clan.

 

Eels – My Beloved Monster

Eels fait partie de ces groupes tristement méconnus, mais qui ont continué à produire une grande qualité musicale depuis leur création. Leur album est également le premier qui a été produit par Dreamworks Records (la société de production créée par Steven Spielberg qui produit également des films d’animation) en 1996.

 

Arrested Development – Mr.Wendal

Arrested Development est un groupe de Hip Hop américain qui a vu le jour à la fin des années 1980. Il se distingue par des rythmes funk, rap et africains et des paroles prônant une vie simple et un retour à la nature, ce qui l’oppose à l’époque à de nombreux groupes Hip Hop style Gangsta Rap et lui permet de se démarquer.

 

Air – La Femme d’Argent

Air est un groupe français, mélangeant musique électro, pop et rock psychédélique qui s’est fait connaître rapidement à la sortie de son premier album en 1998. Deux ans plus tard, Sofia Coppola demande au groupe de composer la musique du film Virgin Suicides, ce qui leur offrira une notoriété supplémentaire à l’international.

 

Cake – Never There

Groupe de rock alternatif américain aux influences musicales très vastes (Jazz, Funk, Ska, Rap et Country). Face aux difficultés de se faire repérer par une maison de disque, ils produisent eux même leur premier album et font grandir leur renommée de façon locale, nationale puis internationale quelques années plus tard.

 

Roudoudou – Peace And Tranquility To Earth

Artiste français qui débute dans la musique électronique au début des années 1980. Il se fait connaître en reprenant des thèmes de pub ou de dessins animés qu’il remixe en version électro. C’est avec le titre Peace And Tranquility To Earth en 1998 que son album se fait remarquer par les critiques.

 

Fatboy Slim – Right Here, Right Now

Fatboy Slim est un DJ anglais qui a permis avec d’autres artistes des années 1990, l’émergence du mouvement Big Beat, une forme de musique électronique souvent utilisée dans des spots publicitaires ou des films à gros budgets. Le titre Right Here, Right Now par exemple a été repris des dizaines de fois aussi bien dans des films, jeux vidéos, pubs ou séries TV.

 

Cranberries – Zombie

Groupe phare des années 1990, le groupe irlandais The Cranberries a une place particulière dans cette playlist. Parce qu’en plus d’avoir marqué toute une décennie, la chanteuse Dolores O’Riordan nous a quitté en janvier 2018. L’occasion de leur rendre un hommage avec un de leur titre les plus connus : Zombie.

 

The Prodigy – Smack My Bitch Up

Groupe de musique électronique anglais (oui encore un, les anglais dans les années 1990 ils avaient tout compris) qui a contribué tout comme Fatboy Slim au mouvement du Big Beat. The Prodigy se fait connaître entre autres grâce à l’émergence des Rave party et de la scène underground, puis atteint une renommée internationale avec la reprise de leurs titres dans de nombreuses publicités et médias.

 

Fugees – Killing Me Softly With His Song

A l’écoute des premières notes de cette chanson, certains auront déjà quelques petits frissons et c’est bien normal. Fugees est un groupe du New Jersey assez éphémère qui n’a à son actif que 2 albums depuis 1993 malgré l’accueil critique extrêmement positif du public et des médias. C’est peut être ça le secret, 2 bons albums, le monde qui les admire et c’est à ce moment là qu’il faut s’arrêter… Ainsi naissent les légendes.

 

Chemical Brothers – Block Rockin’ Beats

Promis, après celui-ci j’arrête les groupes anglais de musique électro qui font partie du mouvement Big Beat, mais c’était pas possible de passer à côté des Chemical Brothers. Deux jeunes DJ qui se rencontrent en 1989 et décident de sortir un album, succès international très rapide et 29 ans plus tard, ils remplissent toujours des salles et des festivals à travers le monde, respect.

 

Jamiroquai – Canned Heat

D’accord j’ai menti, je vais finir par un autre artiste anglais aux influences électro, Jamiroquai. Un style totalement unique déjà à l’époque, mélange d’influences jazz, funk et disco, qu’il a su garder à travers les années et qui séduit toujours les critiques et les fans des années plus tard.

 

Voilà qui marque la fin de notre premier voyage temporel, une décennie de musique en 16 chansons. J’espère que les plus sceptiques auront un peu changé leur image des 90’s, et pour les convaincus que ça vous aura donné envie de ressortir votre baladeur cassette pour le week-end.

Sur ce, on se retrouve le mois prochain pour un nouveau voyage dans le temps !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s