« MONKEY MIND » ou la rencontre des pensées

Le spectacle, intitulé Monkey Mind – Esprit de singe, fut présenté au public à la Filature de Mulhouse le 24 mai dernier. Cependant, il s’agit d’un projet mené depuis 2016, sous l’impulsion de la chorégraphe Lisi Estaras membre des ballets C de la B et en collaboration avec Platform-K.

Monkey Mind création de Lisi Estaras Photo de Yuri van der Hoeven
« Monkey Mind » création de Lisi Estaras Photo de Yuri van der Hoeven

Née en 1971 à Cordoba, cette danseuse et chorégraphe argentine a suivi un double cursus, qui reste perceptible dans ses spectacles. En effet, Lisi Estaras s’investit pleinement dans la danse professionnelle après des études de travail social. En poursuivant sa carrière loin de son pays natal – Israël, Pays-Bas, Belgique – l’artiste obtient plusieurs bourses et transmet ses connaissances par le biais de masterclass ou de workshops. Au-delà de la danse, son intérêt porte sur les liens sociaux. D’ailleurs, ses recherches sur la kinesthésie, l’empathie et les neurones miroirs nourrissent ses projets chorégraphiques, notamment celui de Monkey Mind.

« …les interminables discours dans la tête, sauter de pensée en pensée, d’une émotion à une autre, comme un singe d’arbre en arbre ».

Qui pourrait se rendre compte des différences entre les danseurs ? Les cinq interprètes sont animés par une passion commune, celle de la danse. Seule la tenue – des sous-vêtements dans un premier temps – permet de distinguer un homme d’une femme. Toutefois, cette dissemblance s’annihile au gré du déroulement. Ainsi, un danseur peut aussi bien se parer d’une robe que d’un costume trois pièces ou une danseuse vêtue d’une jupe crayon s’approprier une combinaison masculine.

Monkey Mind Photo de Yuri van der Hoeven
« Monkey Mind » Photo de Yuri van der Hoeven

Alors que les mouvements s’enchaînent, faisant entrer le public dans une interprétation sensible et déroutante, les masques en papier kraft arboré par chaque danseur se retirent. Une énergie vigoureuse et impulsive s’empare de la salle ; les visages se dévoilent pour attester la singularité des individus sur scène. Trois d’entre eux sont porteurs de trisomie. Mais est-ce vraiment important de le savoir ? Nous pouvons affirmer sans nul doute, que cet handicap visible s’efface pour offrir au public présent une parfaite exécution de l’art. Les barrières inhérentes à la trisomie se brisent indubitablement grâce aux travaux corporels des artistes. La transmission des émotions est palpable ; chaque mouvement, rythmé par une bande son troublante, fait jaillir un certain émoi et affecte le spectateur.

Toucher émotionnellement le contemplateur par le biais des corps se touchant mutuellement. Le thème de cette mise en scène est, en effet, la rencontre : de soi, de notre environnement et des autres. L’histoire ici représentée est par essence dichotomique. Appréhender son corps tout en appréhendant celui des autres, l’individualisme au sein d’un groupe homogène, rapprochement et éloignement, exister pour soi-même et pour autrui… Dans un remarquable dialogue corporel émerge une connexion en perpétuel fluctuation. A travers un jeu de mimétisme, les individus expérimentent et apprennent dans un but précis : devenir des êtres singuliers tout en faisant partie d’un groupe.

Monkey mind est, somme toute, la représentation de notre monde et la manière dont la société fonctionne. Lisi Estaras s’affranchit des différences et laisse communiquer librement les artistes sur scène. Leurs pensées et leurs sentiments se traduisent par un langage corporel similaire, donnant une leçon de vie aux spectateurs. Saluons cette création collaborative et unificatrice ; une véritable ode à la tolérance.

Caroline.

Monkey mind, avec Fernando Amado, Hannah Bekemans, Anna Calsina, Kobe Wyffels, Nicolas Vladyslav, de Lisi Estaras, danse, 55 min

La Filature – scène nationale, 20 allée Nathan Katz 68090 Mulhouse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s