« Journée de la Meuf » : CQFD

Chaque année, en amont du 08 mars je m’insurge, j’explose, mon sang ne fait qu’un tour.
Les animateurs et journalistes radio parlent de « Journée de la femme » (même France Inter ne fait pas exception à la règle), les -30% et autres réductions de chez Marionnaud, Sephora ou Yves Rocher pleuvent.

Ne vous méprenez pas, j’ai toujours aimé recevoir des fleurs de la part de mes amants, amis ou parents. Hors, quand Interflora se fait des couilles en or sur le dos de la journée internationale de lutte des femmes pour l’égalité des droits, j’ai comme une épine en travers de la gorge.
Pour rappel, il ne s’agit pas d’une journée qui célébrerait un soi-disant idéal féminin, accompagné de cadeaux, de roses ou de parfums. Pour la petite histoire c’est par là.

Je m’engage pour que le 08 mars ne soit pas qu’un pur produit marketing.
Petit tour d’horizon, totalement personnel : combien de femmes académiciennes ? Combien de femmes artistes visibles dans les musées nationaux ? Combien de femmes artistes dans les collections publiques ?

Les femmes ont des difficultés à s’inscrire dans l’Histoire. Elles sont presque invisibles. Trop occupées à changer les couches de leurs marmots ? Je fais du mauvais esprit.

En 2011 notamment, le collectif des Guerrilla Girls (dont je vous ai déjà parlé ici) fait un constat alarmant. Dans une affiche, le slogan principal dit la chose suivante : « Les femmes doivent-elles être nues pour entrer dans le Metropolitan Museum ? » et en dessous on peut lire, dans des caractères plus petits, l’explication suivante : « Moins de 5% des artistes de la section art moderne sont des femmes mais 85% sont des nus féminins. »
Pendant très longtemps, les formations artistiques n’étaient pas accessible aux femmes. Ce n’est qu’au 18ème siècle que les femmes entrent dans les académies, sous certaines conditions. Ne pas étudier le nu et les corps. La morale bien pensante refuse que les femmes observent la chair. C’est elles qui doivent être observées. Surtout pas l’inverse. Femmes-objets bonjour. Pourtant les fesses des hommes, c’est pas mal non plus. CQFD.

naked1989
Guerrilla Girls, Reinventing the « f »word – feminism !, 1985-2012. Coll.49 Nord 6 Est – Frac Lorraine – Guerrilla Girls

Dans l’école du Bauhaus, les élèves peuvent parfaire leurs talents dans différents ateliers : architecture, sculpture, poterie, tissage, métal, reliure, peinture murale, verre, ébénisterie, théâtre et peinture. En apparence, il y en a pour tout les goûts. Mais les femmes, ne sont autorisées à étudier que dans trois ateliers : tissage, reliure et poterie. C’est bien des pratiques de « bonnes femmes » ça. Une exception : Marianne Brandt intègre l’atelier métal en 1924 et accède ensuite au poste de professeure. Incroyable mais vrai !
Zut, on lui attribue 70 productions … essentiellement des objets ménagers. Et dans l’encyclopédie Universalis, pas un seul traître mot sur son travail, tandis que sur Walter Gropius … des lignes et des lignes…

Evidemment, je me fais l’avocat du diable. Des femmes artistes il y en a beaucoup mais tout le monde s’accorde à dire qu’elles sont bien trop souvent dans l’ombre. Mais au 20ème et 21eme siècle, les femmes prennent la parole et prennent la place qui leur est dû. Elisabeth Vigée Le Brun, Berthe Moriso, Barbara Kruger, Annette Messager, Simone de Beauvoir, Niki de Saint Phalle, Carolee Schneeman, Louise Bourgeois, Camille Claudel (trop souvent relayée au second plan comme étant la muse de Rodin), pour n’en citer que quelques-unes.

Afin éviter que d’autres comme moi ne s’insurgent, je propose d’appeler un chat un chat : journée internationale de lutte des femmes pour l’égalité des droits. C’est pas si compliqué.
On a le droit de s’offrir des cadeaux (même le 08 mars), mais évitons le prétexte « journée de la femme ». La Saint-Valentin est déjà suffisamment efficace de ce côté-là.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s