Des contes, des images, des blessures… un livre à finaliser et partager

Aperçu du livre "L" d'Agatha et Léontine Soulier, à paraître...
Aperçu du livre « L » d’Agatha et Léontine Soulier, à paraître…

Il était une fois… Peut-être pas, peut-être qu’il n’aurait pas fallu… Néanmoins… Et puis pourquoi commencer cet article de façon si attendue alors qu’Agatha et Léontine, les créatrices de L ne l’emploient pas pour nous conter une histoire, hélas, vécue. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’élaboration d’un livre, ce livre s’appelle L et n’est pas encore paru mais bientôt…

Contact. Il y a peu de temps, un message de Léontine Soulier, illustratrice strasbourgeoise dont j’avais croisé le travail au gré de mes pérégrinations, est arrivé dans ma boite mail… Avec dedans, une image, un texte et un lien vers une campagne de crowfunding sur KissKissBankBank pour leur projet d’édition d’un livre. Et j’ai cliqué…
Léontine et Agatha se sont rencontrées via Tinder il y a deux ans environ (ça je l’ai appris en les rencontrant, hein !). Et, alors qu’elles étaient devenues amies, Agatha a, un jour, montré à Léontine (qui est illustratrice, vous me suivez ?) un texte écrit sur un traumatisme de son passé. De là, est né l’idée d’une mise en illustration de ce texte et les deux amies ont commencé à travailler, l’une ou texte, l’autre à l’image. Mais la frontière n’est pas autant définie, elles ont travaillé ensemble, se répondant, et faisant évoluer le texte et les images au gré de leurs discussions, créant ainsi des porosités entre leurs médiums respectifs que sont les mots et les images. Ainsi, même si on part de l’histoire d’Agatha, il s’agit d’un travail élaboré à deux, dans le respect de l’autre, de son médium, de son histoire, du ressenti, du vécu.

Aperçu du livre "L" d'Agatha et Léontine Soulier, à paraître...
Aperçu du livre « L » d’Agatha et Léontine Soulier, à paraître…

Traumatisme. Il est des histoires dont il faut parler pour qu’elles nous libèrent mais aussi pour qu’elles n’arrivent pas à d’autres. L’idée de départ de nos deux compères n’était pas de publier un livre mais, comme leur amitié s’est construite progressivement, l’histoire de cet ouvrage en devenir a fait de même. D’un texte, c’est devenu un texte illustré qui a évolué. Ce sont 7 pages de textes et 7 pages d’illustrations qui nous sont proposées à la découverte. Ses pages racontent l’histoire d’une petite fille, de sa rencontre avec le loup, traumatisant et de la femme qu’elle va devenir progressivement. Agatha et Léontine nous livrent un conte dans lequel elles nous narrent comment la rencontre avec ce loup a construit la personnalité de cette être en devenir et comment cela la détruite, comment elle a pu se construire malgré/ avec/ par/ en fonction de ce traumatisme.

Aperçu du livre "L" d'Agatha et Léontine Soulier, à paraître...
Aperçu du livre « L » d’Agatha et Léontine Soulier, à paraître…

 

Partage. L, c’est une histoire vécue, à lire et à partager pour faire passer un message, pour être à l’écoute et attentif à ce qui pourrait arriver de mal, à ce qui pourrait blesser quelqu’un qui n’est pas préparé à cela. Il est ici question d’une violence infligée à un enfant et en ce sens le travail d’Agatha et Léontine est fondamental parce qu’aucun enfant ne devrait avoir à se remettre d’une rencontre avec le loup. L, c’est elles, c’est nous, c’est toutes, c’est toutes celles et ceux qui ont vécu, vivent et vivront (avec) ces tortures et il faut que cela cesse. C’est un livre pour apprendre, voir, reconnaître, se sensibiliser, c’est un livre pour enfants accompagnés, pour adultes (oui, les livres illustrés ne sont pas que pour les enfants), c’est un livre pour tous…
Apparemment, elles ont réussi à trouver le financement pour la publication de ce livre, leur campagne de crowfunding a été un succès… Mais on peut encore les aider parce que, oui, publier ce livre est un aboutissement en soi mais il faut aussi qu’il soit diffusé pour parler au plus grand nombre. Il arrive maintenant, en pleine période de libération de la parole des femmes, il arrive à un moment de conjonction, il est temps que les traumatismes subis soient entendus et que le monde dans lequel nous vivons évolue. Et un jour prochain, je vous parlerai de #MeToo et de Catherine Millet je pense mais pas là, là il faut juste se laisser aller à la découverte d’un livre qui, avant toute chose, n’est pas dans le ressenti, pas dans l’affect mais dans la guérison de sévices et le partage.

Cécile.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Pour en savoir + quelques liens:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s