Abécédaire du féminisme : on reprend les bases !

A comme Nelly Arcan ; B comme Blonde  

Quoi ? Un abécédaire du féminisme le jour de la Saint-Valentin ?! Horreur ! Scandale !

« Vous pouvez pas nous lâchez les baskets et jouer les romantiques pour 24h sérieux ? C’est pas trop demander quand même non ? Alala ces féministes il faut vraiment qu’elles secouent leurs soutifs dégrafés au nez et à la barbe de toutes les traditions respectables de notre belle société ! »

Oups mes excuses! Lectrices, lecteurs, j’avais oublié qu’on était sur Grammartical ici, entre nous quoi, la parole libre et l’esprit aiguisé ! À vous on peut bien concocter une journée des amoureux qui pique un peu, sans roses pleines de pesticides et de chocolats à l’huile de palme achetés à la dernière minute au Super U du coin !

Avec vous, on peut se faire plaisir, et du plaisir en voici en voilà sous la forme d’un abécédaire pas banal qui nous réapprend l’alphabet façon empowerment des femmes, rien que ça !

Le projet

L’équipe montréalaise de Plus on est de fous, plus on lit ! présentée par Marie-Louise Arsenault et diffusée sur Radio-Canada, a mis en place en 2013 un segment de l’émission intitulé L’abécédaire du féminisme, dans le but de donner de la voix à un discours autre que celui qui dominait à l’époque. Pour cela, l’équipe a réuni sur le plateau de l’émission 24 femmes et 1 homme (!), de professions, milieux culturels, générations différent.e.s : journalistes, étudiantes, militantes, politiciennes et auteures. Tout ce beau monde a participé au projet en ayant pour mission de choisir des personnages d’origine canadienne et des concepts ou des idées relié.e.s au féminisme. Et en septembre 2016, oh bonheur, ce travail prend la forme d’un superbe livre publié chez les Éditions Somme Toute illustré par Sarah Marcotte-Boislard, alors vous comprenez pourquoi on ne pouvait pas passer à côté !

Blonde
Illustration : Sarah Marcotte-Boislard

A comme Nelly Arcan et B comme Blonde  

La grande richesse de cet ouvrage, c’est de découvrir au fil des lettres la diversité des figures et des concepts lié.e.s au féminisme ! On passe de Malala Yousafsai (devenue 6e citoyenne d’honneur du Canada aux côtés de Nelson Mandela) à « Épilation » en passant par « Inégalité », « Fesses » ou « Zombie ». Avouez que le dernier est plutôt inattendu !

Féminisme à la sauce caribou (eh oui, il n’y a pas que les femmes qui souffrent des clichés, alors féministe ET québécoise, vous imaginez !)

Pourquoi connait-on si bien Rosa Parks mais beaucoup moins Viola Desmond ? Qu’a apporté le Collectif CLIO à la représentation des femmes dans l’histoire du Québec et à l’évolution de leur rôle dans la société québécoise alors qu’elles sont les grandes absentes des livres d’Histoire ? On parle souvent des grandes figures du féminisme aux États-Unis mais assez peu de leurs voisines canadiennes, et encore moins des figures francophones comme celles du Québec. Cet ouvrage est donc l’occasion de découvrir de nombreuses femmes importantes dans l’histoire du féminisme mais aussi de comparer des concepts et un vocabulaire qui ne veut pas toujours dire la même chose d’un bord ou de l’autre de l’Atlantique.

Miroir Miroir
Illustration : Sarah Marcotte-Boislard

Acrostiche mon amour

Bon, je ne pouvais pas décemment vous parler de chaque mot présenté dans cet ouvrage (26 lettres multiplié par 3 revient à … (Eh oh mollo, attendez deux minutes, c’est bien connu, nous les filles, on est mauvaises en maths !) 78 !! Mais bon, comme il y a de l’amour dans l’air, voici un acrostiche spécial cacedédi jour des amoureux, inspiré de ce livre à lire absolument !

Sang

Avortement

Indépendance

NAC (National Action Commitee on the Status of Women)

Tortue

Vulve

Arcan Nelly

Lutte

Epilation

Nicole Brossard

Thérèse Casgrain

Inégalités

Navarro Pascale

dims (1)

On fait durer le plaisir

La Saint-Valentin, ce n’est pas qu’une journée pendant laquelle on nous balance des représentations de l’amour monogamo-hétéro-stéréotypo-mercantilo-eauderose et j’en passe ! Fort heureusement, c’est aussi ça :

L’activisteV-Day :  un mouvement mondial activiste pour faire cesser la violence envers les femmes et les filles, vidéo (en anglais) ici. « V » pour Victoire, Valentin et Vagin.

La musicale : le groupe C.L.I.T formé du duo Elvire Duvelle-Charles et Sarah Constantin avait parodié en 2016 la chanson d’Orelsan intitulée Saint-Valentin pour dénoncer le sexisme dans le rap, un petit bijou censuré par Youtube, mais disponible ici !

L’humoristique (et cerise sur le cheesecake) : Vous souhaitez que les femmes autour de vous respirent la féminité pour la soirée qui s’annonce ? Suivez les conseils de Natoo, succès garanti !

Bonne Saint-Valentin à toutes et tous 😉

Notice bibliographique : Abécédaire du féminisme
Idée originale : Marie-Louis Arsenault
Textes : Noémie Désilets-Courteau
Illustrations : Sarah Marcotte-Boislard
MAISON D’ÉDITION : Éditions Somme Toute
ISBN: 978-2-924606-21-6
DATE DE PARUTION : septembre 2016
PRIX ET NOMBRE DE PAGES : 27,95 $ – 232 p.

Pour un équivalent plus accessible en France, jetez un œil à l’ouvrage Les Gros Mots – abécédaire joyeusement moderne du féminisme 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s