Le tatouage autrement : sélection de livres sur le sujet

Quand on cherche le rayon tatouage en librairie, on tombe en générale sur quatre ou cinq ouvrages tout au plus, qui finalement sur le contenu ne se différencient guère. Alors pour remédier à cela, j’ai un peu fouillé pour vous proposer une sélection de livres qui sortent de l’ordinaire, et qui ont une approche différente qui change du classique livre photo.
  • Du point de vue documentaire :

Mon coup de cœur : La collection La petite bédéthèque des savoirs, à proposé pour son huitième tome un ouvrage consacré au tatouage – une pratique ancestrale. Ce livre de petit format, propose une éducation au monde du tatouage et à son histoire, sur un format de bande dessinée qui convient à un large public. Surtout, dès la première page, il s’engage à faire sortir le tatouage du monde de cliché qui l’entoure, pour le replacer au rang artistique qu’il mérite. Il rappel ainsi qu’aujourd’hui « le tatouage n’est plus l’apanage des truands ». La manière dont cette histoire est tournée, fait pour moi de ce livre un petit bijoux, pour expliquer aux personnes peu sensibles à cette pratique, l’identité culturelle et historique de cet art non réservé aux marins.

Emprisonné en même temps que ses parents, c'est à l'âge de sept ans que Pavel a découvert l'enfer du goulag. Séparé des siens, il a dû apprendre à survivre seul. Quelques années plus tard, il connaît bien les règles qui régissent son univers: la violence permanente, l'incurie des gardiens, la toute-puissance des chefs de gangs,... Il sait que s'adapter et s'endurcir ne suffisent pas. Grâce à ses talents de tatoueur, il obtient la protection de Kiril la Baleine, le plus cruel des caïds. Mais s'allier avec le diable a toujours un prix...
Jerôme Pierrat, Alfred (dessin), Le Tatouage, La petite bédéthèque des savoirs T.8. – couverture et planche extraite p.14.

Tatoueurs tatoués, le catalogue de l’exposition montée au musée du Quai Branly en 2014. Bon vous aviez certainement entendu parler de cette exposition à l’époque, donc je ne vais pas vous en redresser le contenu. Je ne peux toutefois que vous conseiller la lecture de son catalogue si vous souhaitez connaître l’origine de cette pratique jusqu’à sa démocratisation.

Coll., Tatoueurs, tatoués, cat. expo., Actes Sud (coédition Musée du Quai Branly) - Affiche de l'exposition Tatoueurs Tatoués
Coll., Tatoueurs, tatoués, cat. expo., Actes Sud (coédition Musée du Quai Branly) – Affiche de l’exposition Tatoueurs Tatoués

Dans le même registre, je vous propose aussi 100 ans de tatouage aux éditions Pyramyd. Ce dernier se consacre essentiellement à l’évolution du tatouage au XXe siècle, comment il était considéré, qui étaient ces tatoueurs, qui se faisait tatouer et dans quelles conditions. Un bon condensé, illustré de photographies historiques.

David McComb,100 ans de Tatouage, éditions Pyramyd - couverture - extrait de la page 62.
David McComb,100 ans de Tatouage, éditions Pyramyd – couverture – extrait de la page 62.
  • Du point de vue littéraire :

Ma libraire m’a proposée une bande dessinée, qui ne parle pas forcément du tatouage en lui-même, mais dont l’intrigue se construit autour d’un personnage tatoué, tatoueur, et dessinateur, dont l’art qu’il pratique lui a sauvé la vie. Il s’agit de Little Tulip de Jérôme Charyn et illustré par François Bouck aux éditions Le Lombard en 2014.

Jérôme Charyn et François Boucq, Little Tulip, éditions Le Lombard, collection Signé, novembre 2014. - Extrait p.13
Jérôme Charyn et François Boucq, Little Tulip, éditions Le Lombard, collection Signé, novembre 2014. – Extrait p.13

Emprisonné en même temps que ses parents, c’est à l’âge de sept ans que Pavel a découvert l’enfer du goulag. Séparé des siens, il a dû apprendre à survivre seul. Quelques années plus tard, il connaît bien les règles qui régissent son univers: la violence permanente, l’incurie des gardiens, la toute-puissance des chefs de gangs,… Il sait que s’adapter et s’endurcir ne suffisent pas. Grâce à ses talents de tatoueur, il obtient la protection de Kiril la Baleine, le plus cruel des caïds. Mais s’allier avec le diable a toujours un prix…

  • Côté littérature jeunesse :

Coup de coeur : Le tatouage magique, un livre de Didier Levy aux éditions Sarbacane. Illustré par Matthieu Roussel, ce livre est un concentré de poésie. L’histoire est tournée sous la forme d’un conte fantastique, où l’on découvre les aventures fabuleuses de la jeune Naomie. Son maître tatoueur étant parti à la retraite, l’héroïne se retrouve seule pour avancer sur les chemins,et c’est tout un nouveau monde qui s’ouvre à elle. A découvrir sans plus tarder !

Didier Lévy et Matthieu Roussel, Le Tatouage magique, éditions Sarbacane, mai 2015. - extrait p.24-25.
Didier Lévy et Matthieu Roussel, Le Tatouage magique, éditions Sarbacane, mai 2015. – extrait p.24-25.

 


 

Pour les personnes en recherche toutefois de beaux ouvrages photographiques sur le sujet, je vous conseille les deux ouvrages suivants :

  • les trois volumes de Tattooisme de Chris Coppola concepteur de Rise Tattoo magazine, et Frédéric Claquin.
  • l’atlas mondial du tatouage, de Anna Felicity Friedman, aux éditions Pyramyd, 2016.
Anna Felicity Friedman, Atlas mondial du tatouage, éditions Pyramyd. - Extrait p.150.
Anna Felicity Friedman, Atlas mondial du tatouage, éditions Pyramyd. – Extrait p.150.

 


 

Je souhaitais vous présenter aussi quelques ouvrages qui m’ont posé personnellement un peu problème, les petites déceptions tout du moins. En librairie, vous pourrez trouver ces cahiers non pas au rayon art, mais dans celui des loisirs et de la beauté juste à côté des livres de couture…

cahier tatouage

  • Marie Le Douaran, Mon cahier Tatouage, éditions Solar, (collection My life is beautiful), 2017.
  • Nicolas Sykas, Tatouage #monsieur, éditions Solar, 2017.

Ces cahiers, un pour les hommes et l’autre pour les femmes, tous deux aux éditions Solar, vous proposent de décrypter les différentes étapes du tatouage de sa réflexion jusqu’à l’encrage. Jusque là on pourrait se dire que ça passe encore. Mais quand j’ai vu que les premières pages étaient consacrées à un test comme on en retrouve dans les magazines féminins classiques, du type : si vous avez plus d’étoiles vous êtes un cœur d’artichaut, plus de rond un cœur de glace etc. j’ai espéré que les personnes qui achetaient ces livres, ne choisissaient par leurs modèles de cette manière. Après attention, je ne dénigre pas les personnes lectrices et amatrices de ce genre-ci, après tout il en faut pour tous les goûts. Et si pour vous, ces cahiers vous ont été utiles, tant mieux ! Mais un tatouage n’est pas un accessoire de mode que vous pouvez enlever comme un bracelet acheté dans la boutique au coin de la rue. Alors quand sur la couverture même il est noté « mettez votre tattoo en valeur avec les idées look » sur la version femme, ou « tatouage, Le style badass ! » sur la version homme, je me suis dit que c’était un peu léger, futile…

A l’intérieur tout de même, et heureusement, les principes hygiéniques de base sont rappelés, tout comme l’indélébilité du tatouage (quoique, sur ce point le cahier aime à rappeler qu’il y a de nos jour des moyens de les effacer, donc niveau responsabilisation de la personne, ça reste moyen). Bon aller, je leur trouve un point positif quand même : les illustrations d’Isabelle Maroger que j’adore pour son style comme pour la tendresse de ses dessins (d’ailleurs je vous mets le lien vers son site ici) et celles de mademoiselle Eve qui donnent de la fraicheur à ce cahier (son site par ici).

 


 

Vous êtes libres maintenant de vous faire votre propre opinion parmi cette sélection. Et j’espère que vous arriverez à vous rendre compte pour les plus réfractaires, que le tatouage aujourd’hui est devenu un art à part entière, et qu’il mérite d’être reconnu en ce terme. Pour info, le SNAT (syndicat national des artistes tatoueurs), lutte depuis quelques temps pour cette reconnaissance officielle et ce changement de statut !

 

 

Margot FACHE

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s