Un gouzou… deux gouzous…

Avez-vous déjà croisé un gouzou dans la rue ?

J’avoue ces trois dernières semaines j’étais en vacances, pour échapper au froid alsacien et profiter un peu du soleil à l’autre bout du monde. J’étais à La Réunion, dans le 974 rpz et là-bas, non je ne me suis pas fait croquer par un requin, mais j’ai rencontré les gouzous

Je vous vois venir, parler de mes vacances alors que tout le monde galère avec l’hiver, le boulot, le marché de Noël et la horde de touristes qui prend possession de notre ville tant aimée, ce n’est pas vraiment intéressant… Mais les gouzous eux le sont !

P1060455

Gouzou, qui es-tu et d’où viens-tu ?

1. Le gouzou est une espèce à part, né sur l’île de La Réunion en 1992. Son daron c’est Jace, street artiste né en 1973 au Havre, installé depuis l’âge de huit ans à La Réunion, un vrai zoreille (le zoreille est un français de métropole qui a choisi le soleil plutôt que la grisaille et le froid).

2. Le gouzou est un petit bonhomme jaune, un personnage réduit à sa plus simple expression, sans yeux, sans nez, sans bouche… sans visage.

3. Le gouzou avec cette apparence cantonnée à l’essentiel est un être naïf et universel, devenu une mascotte, un emblème insulaire tellement il peuple les moindres recoins de l’île.

4. Le gouzou ne se restreint pas à un lieu, il est partout, en bon explorateur, il investit les rues, les sentiers de randonnées, les villes du globe donnant une âme à des murs désuets.

P1070065

5. Le gouzou est joueur et espiègle, il est amoureux, il sonde l’espace, il se questionne sur le bien et le mal, sur le monde qui l’entoure dans des saynètes désopilantes.

6. Le gouzou a une amoureuse, il a une amie (une vache) et il combat les forces obscures (comme Luke Skywalker).

7. Le gouzou est le descendant des êtres dessinés par Keith Haring.

8. Le gouzou c’est vous, c’est moi, c’est nous en réalité.

9. Depuis peu, le gouzou vit dans une maison à Saint-Pierre, L’usine à gouzou. Là, il peut se reposer en attendant qu’un voyageur l’emporte avec lui à l’autre bout du monde sous forme de carte postale, d’affiche ou de carnet de croquis.

P1060662

Mes vacances se sont transformées en une chasse au trésor, le gouzou est devenu mon compagnon de route, il me forçait à m’arrêter et à m’interroger sur l’endroit dans lequel il prenait vie, il me permettait de prendre le temps de contempler.

Pour en savoir plus sur le street artiste Jace : Interview de Jace – Le Monde

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Margot Rieder

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s