La playlist qui se regarde

Vous l’aurez compris, cette fois-ci on écoute la musique aussi avec les yeux !

Sur un site consacré aux différentes formes artistiques, ce serait quand même dommage de se limiter uniquement à l’aspect audio de la musique.

Je voudrais pas me froisser avec Wikipédia en vous faisant l’histoire des clips musicaux depuis 1895, si vous êtes curieux je vous invite à la lire en cliquant ICI. Ce que je vous propose en revanche, c’est une sélection de clips basée sur 4 thèmes :

  • Musique et réalisateurs

  • Clips novateurs

  • Références artistiques

  • Clips à savourer

Premier thème :

Quand les réalisateurs et les musiciens se rencontrent

Les raisons de cette collaboration peuvent être multiples. Et même si elles sont souvent marketing (on va pas se cacher que : clip qui fonctionne = visibilité = argent… Bon ok le raccourci est peut être rapide mais c’est l’idée), des grands noms du cinéma ont réalisé des clips pour beaucoup de groupes que vous connaissez certainement. De Luc Besson qui réalise un clip de Serge Gainsbourg, en passant par Martin Scorcese qui a travaillé avec Micheal Jackson, la rencontre de talents ça a souvent du bon. Voici une première sélection de clips qui fait un lien entre ces deux mondes que sont le cinéma et la musique.

David Fincher et Sting – An Englishman In New York

Luc Besson et Serge Gainsbourg – Mon Légionnaire

Micheal Moore et Rage Against the Machine – Sleep Now In The Fire

Michel Gondry et les Daft Punk – Around The World

Sofia Coppola et les White Stripes – I Just Don’t Know What To Do With Myself

Tim Burton et The Killers – Here With Me

Gus Van Sant et les Red Hot Chili Peppers – Under The Bridge

Martin Scorsese et Michael Jackson – Bad

Deuxième thème :

Concepts novateurs

Certains groupes ont réussi à se faire connaître grâce à leur clip et à l’aspect novateur de leurs vidéos. Il suffit de penser à Gorillaz, qui a inventé un univers sur lequel ils basent leur identité depuis des années. Et si à l’époque (pas si vieille pourtant, c’était les 80’s, 90’s) il fallait avoir les moyens de produire un clip qui serait diffusé à la TV, les évolutions technologiques et internet ont permis de démocratiser le monde de la musique.

Les groupes présentés ici ont tous en commun de changer notre manière de « regarder » un clip. On quitte notre statut de spectateur pour devenir acteur. Il est possible de participer au clip ou de le modifier selon nos envies, ce qui rend l’expérience totalement unique. Ce qui fait que même si des millions de personnes auront regardé le clip, vous seul l’aurait vu de cette façon là.

Major LazerRêve et Réalité

Nami Amuro – Golden Touch

Studio Lernert & Sander3-In-1

Young Rival – Black Is Good

Do Not Touch

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, OK GO est l’exemple parfait du groupe qui base sa popularité sur leurs clips. Du clip de 4 minutes réalisé en 4.2 secondes (vous pouvez voir ça plus bas) à un clip fait uniquement d’illusion d’optique, chacune de leur nouvelle vidéo est attendue afinr savoir quel sera le nouveau concept qu’ils vont présenter.

OK Go – The writing’s on the wall

OK Go – The One Moment

Troisième thème :

Références artistiques

On a fait le lien entre le cinéma et la musique pour commencer, il est maintenant temps de voir que d’autres formes artistiques ont une place tout aussi importante dans le monde musical.

Si des réalisateurs signent parfois des clips, des artistes signent parfois les pochettes de disques par exemple. Andy Warhol a réalisé la pochette des Velvet Underground, Robert Mapplethorpe a photographié de nombreuses pochettes pour Patti Smith, ou encore Banksy qui a fait la pochette du groupe Blur, et la liste est longue.

Mais dans un article consacré aux clips je vais rester dans mon champ d’action et vous proposer quelques clips avec des références plus ou moins claires.

Références au monde de l’art :

Hold Your Horses – 70 Million

Jane Zhang – Dust My Shoulders Off

Références à une oeuvre en particulier, dans ce cas il s’agit de la peinture Sleep de l’artiste Vincent Desiderio présenté en 2004 :

Kanye West – Famous

Référence aux groupes d’autres époques :

Kalle Matsen – Avalanche

Roy Kafri – Mayokero

Et références aux films des années 1980 :

Stuck In The Sound – Pursuit

Quatrième thème :

Clips beaux, tout simplement

Parfois il n’y a pas besoin d’explication, on lance la vidéo et on se laisse porter. Pas besoin d’en dire plus : une bonne idée, une bonne musique, un beau clip ! voilà une petite sélection de clips à voir tout simplement.

Woodkid – Run Boy Run

Cassius – Go Up

Dye – She’s Bad

Bonus :

Je finis ma sélection avec ce/ces clips qui restent dans le monde artistique. Cette fois-ci le clip pourrait être comparé à une toile sur laquelle l’artiste peint directement ou présente ce qu’il fait. On sort de la référence au monde de l’art pour devenir l’objet d’art.

Ralf Hildenbutel – Disco

Toro Y Moi – Rose Quartz

Emmy Curl – Come Closer

Voilà un petit aperçu de la musique sous une autre forme, ce qui permet aussi de se rassurer en constatant qu’on peut voir des clips sans voitures décapotables, filles à moitié nues et chaînes en or… comment ça je ne peux pas finir sur un aussi gros cliché ? 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s