Expédition Jules Verne au Parc de Wesserling

L’univers crée par Jules Verne est cette année à l’honneur au Parc de Wesserling. Ses célèbres jardins ont revêtu les décors de son roman Voyage au centre de la terre dans le cadre du 15eme festival des jardins métissé. Mais attention la visite ne s’arrête pas là. Car quelques pas plus loin, le musée textile propose une toute nouvelle exposition intitulée à juste titre « Expédition Jules Verne ». Cette dernière vous accueillera jusqu’au 30 décembre pour vous faire voyager dans l’esprit et les œuvres du romancier.

Cette exposition temporaire invite à marcher sur les pas de Jules Verne, en découvrant le contexte industriel de ses œuvres et les différentes périodes ayant marqué son parcours littéraire. Un voyage temporel mais aussi physique, puisque le visiteur est transporté directement dans l’univers dix-neuvièmiste duquel sont nées les fabuleuses aventures de l’écrivain.

Une des salles de l'exposition "Expédition Jules Verne" - Musée textile parc de Wesserling - Photo©Margot Fache
Une des salles de l’exposition « Expédition Jules Verne » – Musée textile parc de Wesserling – Photo©Margot Fache

Quel lien alors avec l’industrie textile dont est défenseur le site écomuséal de Wesserling ?  Et bien car c’est justement dans l’environnement du XIXe siècle et de sa révolution industrielle et donc aussi textile, que l’auteur a lui-même évolué. Un envol de la modernité qui l’a inspiré dans la création d’univers surprenants faits de machineries et d’inventions en tout genre. Dans le domaine des transports notamment, le romancier s’inspira des innovations de son époque comme le sous-marin pour son Nautilus, ou les vols en ballons. De la mer au ciel, Jules Verne voit loin, et l’exposition sait retransmettre ses intérêts. Parmi ceux-ci, l’on retrouve le voyage sur la lune, avec un premier roman sur le sujet en 1865 qu’il intitule De la terre à la lune. Une passion commune avec un autre grand nom de la culture du XIXe siècle, Georges Méliès, qui porta les textes du romancier à l’écran, dans son célèbre film le Voyage vers la lune en 1902. Une petite salle obscure a à cet effet été aménagée dans l’exposition pour se délecter de cette fameuse adaptation.

Ralph Schaefer, L'Insectarium mécanique, 2017 - Expédition Jules Verne - Parc de Wesserling
Ralph Schaefer, L’Insectarium mécanique, 2017 – Expédition Jules Verne – Musée textile parc de Wesserling – Photo©Margot Fache

Pour finir, c’est tout l’héritage laissé par Jules Verne qui vient conclure cette exposition. Nous voilà replongés dans le XXIe siècle où certains artistes contemporains continuent de se réapproprier l’univers du romancier. Sorte de cabinet de curiosité moderne, dans lequel sont exposés des étrangetés aussi fantastiques qu’originales. Voici d’un côté des insectes fabuleux recueillis par l’artiste Ralph Schaefer dans ce qu’il nomme son insectarium mécanique. De l’autre, des installations en tout genre, comme une lampe multifonctionnelle imaginée par Guillaume Torhy, des mannequins habillés dans la mouvance steampunk par la couturière Nylh des légendes d’Azcor, ou bien encore les peintures colorées et fantastiques de Catherine Biehler.

Conclusion contemporaine et steampunk de l'exposition - Expédition Jules Verne - Musée textile parc de Wesserling
Conclusion contemporaine et steampunk de l’exposition – Expédition Jules Verne – Musée textile parc de Wesserling – Photo©Margot Fache

Si l’exposition est déjà intéressante de par le fond qu’elle propose, la forme par laquelle elle se déploie en fait un lieu attrayant pour toutes les générations de visiteurs, en se faisant à la fois ludique et pédagogique. Une exposition finalement dont la scénographie imaginée par Charlotte Humbert prend une place première, située entre la rêverie et le voyage pour transformer le moment de la visité en une véritable expédition. Plus qu’une exposition dans laquelle redécouvrir l’histoire et les romans de Jules Verne, cette dernière se propose ainsi à son public comme une expérience sensorielle. Le visiteur s’en retrouvera transporté deux-cents ans en arrière dans une industrie en marche, mais aussi dans les œuvres mêmes inventées par Jules Verne, donnant vie à ses romans et à ses illustrations qui ont fait voyager de nombreuses générations.

EJV-Wesserling-illus
Mise en lumière et en relief d’une illustration de P.-D. Philippoteau représentant Hector Servadac (1877) – Expédition Jules Verne – Musée textile parc de Wesserling

 

Informations complémentaires :

L’exposition Expédition Jules Verne, ça se passe au musée textile du parc de Wesserling (2 rue du parc, 68470 Husseren-Wesserling), jusqu’au 30 décembre 2017.

Le billet vous donne accès au musée, aux jardins et à la grande chaufferie :

  • Basse saison • Adulte: 7€ • Enfant +6ans: 3,5€ • Enfant -6ans: gratuit
  • Haute saison • Adulte: 9€ • Enfant +6ans: 4,5€ • Enfant -6ans: gratuit

Et pour les horaires, c’est par ici.

 

Margot Fache

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s