Tu t’occuperas des chiens – Les films du Grand Tetras

« Tu t’occuperas des chiens » est un long métrage réalisé par l’Association Les Films du Grand Tetras. Diffusé en avant-première dans le cinéma « Star » de Strasbourg, le 26 juin, de nouvelles séances sont à prévoir en septembre. Entre rêveries, réflexions, révoltes, ce film ne peut pas nous laisser indifférent…

18301074_1408986689124775_1408345576892790210_n
Affiche du long-métrage « Tu t’occuperas des chiens », ©Samten Norbù

« Tu t’occuperas des chiens » nous amène à suivre les aventures de trois personnages à la personnalité autant attachante que déconcertante : Gauthier, Pauline et Rose. Ils nous invitent à regarder le monde à travers leurs yeux, un monde absurde, curieux, étonnant, qui n’est autre que le nôtre…

Gauthier 2 recadré
Geoffrey Goudeau dans le rôle de Gauthier, ©« Tu t’occuperas des chiens »

Gauthier est l’incarnation même de l’anti-héros : ce jeune homme vit, en sous-vêtement rouge, dans un studio désordonné. Feignant, anticonformiste et nonchalant, il se retrouve embarqué dans une maison de campagne où des militants luttent contre la construction d’une autoroute. Un choix s’offre à lui : militer avec ses nouveaux acolytes ou partir.

Pauline recadré
Inès Banzet dans le rôle de Pauline, ©« Tu t’occuperas des chiens »

Pauline est une jeune fille contrainte de se rendre à la campagne pour se joindre au groupe militant ZADistes. Avec une personnalité bien trempée, têtue et révoltée, elle lutte contre l’autorité et part en quête de liberté.

Rose
Anne-France Delarchand dans le rôle de Rose, ©« Tu t’occuperas des chiens »

Mon personnage coup de cœur : Rose, une femme âgée et malentendante qui part à la découverte du monde armée d’un casque et d’une panoplie de micros. Elle écoute les bruits qui l’entourent, avec une naïveté angélique, comme si elle les entendait pour la première fois. Entre les bruits domestiques, les gazouillements des oiseaux et les cris des militants, elle semble ravie de toutes ces découvertes auditives.

« Les chiens aboient et mordent quand ils sont en conflits. Et ce film montre des conflits. Entre autres une querelle entre des militants écologiques, et des CRS, autour de la construction d’un chantier autoroutier… Les chiens, sont des deux côtés, et le dialogue n’existe pas !

Nos personnages principaux sont incapables de prendre part à ces conflits […]. C’est pour cela qu’ils préfèrent fuir… Tu t’occuperas des chiens, c’est comme se refiler une patate chaude. Et pour le coup, de la refiler aux spectateurs. » Jules Pan, capitaine artistique.

 « Tu t’occuperas des chiens » est une véritable bouffée d’air frais, une invitation à ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure. La qualité des images, du jeu des acteurs, des transitions entre les différents plans, les musiques et les effets sonores sont tout à fait remarquables. Ce film se veut poétique, philosophique et riche en réflexions. Un film digne d’être diffusé sur une chaîne telle que Arte.

14066399_1163505543672892_3461986190894252998_o.jpg
L’équipe en plein tournage, ©« Tu t’occuperas des chiens »

Pour parvenir à un tel résultat, l’Association Les Films du Grand Tetras a mené un travail acharné et stupéfiant. Cette association à but non lucratif a été créée en octobre 2015. Actuellement, le bureau est dirigé par Raphaël Siefert (capitaine Technique), Jules Pan (capitaine Artistique) et Camille Masy (capitaine Logistique).

L’équipe comprend également six membres au comité, 27 membres actifs ainsi que 150 membres qui viennent apporter leur aide. Leur but est de réaliser des films en collaboration avec les différents corps du métier du cinéma, tout en privilégiant les savoir-faire locaux… et leur mission est accomplie ! Grâce à leur réseau dans le milieu du théâtre, leurs annonces et le bouche à oreille, ils sont parvenus à réunir une équipe de techniciens solides et des acteurs motivés. Les Films du Grand Tetras a également donné la chance à des comédiens possédant peu d’expérience de participer à ce projet, comme pour les rôles de M. Biget ou Pauline qui sont brillamment incarnés par des débutants.

Pont
Inès Banzet : Pauline, Bruno Dreyfürst : Banane, Hugo Roth : Céleri, Jérôme Christ : Hulk, Marie Hattermann : policière et Stephane Scialoia : Super Zéro, ©« Tu t’occuperas des chiens »

Certaines scènes ont nécessité une organisation toute particulière, c’est notamment le cas pour celle tournée près du pont de l’Ill de Strasbourg pour laquelle cinq plongeurs ont assuré la sécurité de l’équipe.

La joie, la complicité et l’entraide règnent au sein de cette association. Si vous souhaitez faire partie de leurs aventures, je vous invite à les contacter par e-mail : grandtetrasfilms@gmail.com.

Les prochaines dates de diffusion (prévues pour septembre) et les nouveautés sont annoncées sur leur page Facebook : Les Films du Grand Tetras.

Si vous trépignez d’impatience à l’idée de voir ce film, vous pouvez également découvrir les teasers.

 

Je tiens à remercier Jules Pan qui a pris le temps de répondre à mes nombreuses questions ainsi qu’à Raphaël qui m’a prêté un exemplaire de ce film pour la rédaction de l’article.

Claire Chanty

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s