Culottées !

Culottées – Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent de Pénélope Bagieu

clementine

À l’origine, Culottées ce sont des histoires de femmes extraordinaires mises en ligne sur un blog du Monde.fr en janvier 2016.

Comme les récits devaient être publiés sur internet, Pénélope Bagieu s’est imposée une contrainte afin de pouvoir illustrer un destin par semaine, en ne perdant pas trop la boule. Ça donne des portraits de huit planches, courts, synthétiques. La contrainte apporte ici une véritable légèreté, une vivacité de style, mais aussi de ton, car ce qui est concis est toujours plus énergique. Bref, mais intense !

les-cullotées-elityst-500x333

Puis, Culottées s’est mué en album imprimé, un premier tome en 2016 et un second cette année ! Et là, le plaisir de pouvoir tourner ces pages aux coloris pétillants, aux coups de crayon vifs et aux traits ronds offre un nouvel élan aux destins des trente femmes hors normes mises en lumière par l’illustratrice.

Ces femmes — qu’elles soient guerrière apache, femme à barbe, aventurière de l’extrême, sœurs révolutionnaires ou star de l’horreur — n’ont a priori rien en commun, elles traversent les époques, de l’antiquité à nos jours, elles peuplent différentes zones du globe, et pourtant, en les choisissant, Pénélope Bagieu les rassemble. Apparaît alors le fil rouge, toutes ces donzelles extraordinaires et oubliées de l’Histoire (parce que l’Histoire c’est un peu un truc de macho avec que des grands hommes) convoquent notre force de vie. Toutes ont lutté contre les clichés, les stéréotypes et les cloisonnements sociaux. Ces nanas sont des battantes et soulèvent des montagnes en sortant du rôle de fille, de mère, d’épouse qui leur était assigné. Elles s’affranchissent et nous donnent, à nous aussi, envie d’agir !

Sans fioritures et plein d’humour, un album à dévorer de toute urgence !

4845215_6_3d83_nzinga-reine-de-ndongo-et-de-matamba_9eb003684d54da34ef2db7af91fe2a92

Petit arrêt sur image : Pénélope Bagieu c’est qui ?

Née en 1982 à Paris, Pénélope Bagieu sort diplômée des Arts Décoratifs de Paris après un Bac ES. Suite à un petit tour à la Central Saint Martin School de Londres, elle commence à travailler dans la pub et dessine des collections de lingerie. Hé oui, Pénélope Bagieu n’a pas qu’une corde à son arc. Puis, Joséphine apparaît dans Fémina et restera son personnage fétiche pendant quelques années. En 2013, récompense, l’illustratrice est nommée Chevalier des arts et des lettres lors du 40e festival d’Angoulême. La classe ! Après moult expériences graphiques telles que Cadavre exquis et La Page Blanche, Pénélope Bagieu s’envole pour New York et y reste. La chance ! Naît de cette expérience l’album California Dreamin’ qui relate le destin fantasmé de Mama Cass, chanteuse exubérante du groupe The Mamas & The Papas. Vous connaissez la suite…

b4be1e2a3954a57fd00e18ff7a513
Tome 1 & 2
Éditions Gallimard
2016 – 2017

Margot Rieder

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s