Pierre Mercier, rien n’a jamais cessé de commencer

Pierre Mercier, Rien n’a jamais cessé de commencer, © Photographie : Sophie Guth
Pierre Mercier, Rien n’a jamais cessé de commencer, © Photographie : Sophie Guth

Depuis le 27 avril et jusqu’au 30 juillet 2017, l’art de Pierre Mercier (1946-2016) s’offre une halte à Strasbourg, au Musée d’Art moderne et contemporain, sous le commissariat de Barbara Forest et Estelle Pietrzyk. Une halte car cet événement se décline en trois variations : un festival organisé par la HEAR (Haute école des arts du Rhin), ayant eu lieu en mars dernier et deux expositions, l’une au Mamcs et l’autre au LaM (Lille Métropole musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut).

Pierre Mercier, Rien n’a jamais cessé de commencer, Rencontre de plusieurs supports © Photographie : Sophie Guth
Pierre Mercier, Rien n’a jamais cessé de commencer, Rencontre de plusieurs supports © Photographie : Sophie Guth

Ces trois lieux font écho au parcours de Pierre Mercier qui exerça son art ou enseigna dans chacun de ces endroits et bien d’autres. Après avoir été éducateur spécialisé à Marseille, il intègre une troupe de théâtre à Strasbourg, L’Attroupement, débute ensuite la photographie en autodidacte jusqu’à être exposé pour la première fois au musée des Beaux-Arts de Calais en 1980. Quelques années plus tard il enseigne à l’école des Beaux-Arts de Dunkerque, puis à la HEAR jusqu’en 2011, et où il fonde un nouveau groupe de recherche, l’Art3, concentré sur les « Arts Hors Format » et se concentre sur l’expérimentation artistique et la transmission. Son travail d’enseignant, de formateur ou de déformateur, marque son art et se retrouve dans l’exposition du Mamcs.

Pierre Mercier, Apparition V, 1992-2017, Fer, verre, cibachrome, installation aléatoire de 180 cadres, collection privée, © Photographie : Sophie Guth
Pierre Mercier, Apparition V, 1992-2017, Fer, verre, cibachrome, installation aléatoire de 180 cadres, collection privée, © Photographie : Sophie Guth

Celle-ci se décline en sept sections, dans un déroulement globalement chronologique, regroupant différents moments de l’art de Pierre Mercier. Celui-ci explore des supports variés, de la photographie au dessin, de la sculpture à la vidéo, certains se mêlant aux autres dans des (ses ?) œuvres, comme les photographies d’hommes grimés en statues ou celles de morceaux de viande accommodés de touches de peinture. Ces derniers clichés au fond noir et à l’accrochage plus bas qu’à l’accoutumée, invitent le visiteur, ou peut-être le confrontent-ils, à un véritable corps-à-corps avec l’œuvre dans laquelle son reflet se projette.
Les rencontres entre différents procédés de même qu’une certaine brutalité ancre le travail de l’artiste dans tout ce que « faire » pourrait dire, mêlant le bien fait et le mal fait, le fin et le grossier dans des œuvres que nous pourrions qualifier de bricolées.
L’exposition fait aussi écho à la carrière d’enseignant de Pierre Mercier et aux différents projets liés à celles-ci, notamment dans une section au titre de « Enseigner-Former-Déformer », où on retrouve ce dialogue entre de notions antagonistes.
Ainsi, vous rencontrerez dans cette exposition une œuvre touchant une constellation de procédés et de concepts, à l’image de la pensée de son artiste.

Sophie Guth.

En plus de l’exposition :
Vendredi 19 mai à 12h30 et mardi 23 mai à 14h30 : Visite « 1 heure, 1 œuvre », Pierre Mercier, Épreuve de lecture, 1983
Tarif : entrée du musée

Samedi 20 mai : Nuit européenne des musées : Deux performances :
Philippe Lepeut : Lecture coïncidant, devant l’œuvre Apparition IV de Pierre Mercier
Olga Mesa
Entrée libre

Une publication sortira courant automne 2017.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s